Publication: Professional Groups

Régine Bercot, Sophie Divay, Charles Gadea (eds.)Les groupes professionnels en tension. Frontières, tournants, régulations, Paris, Octarès Editions, 2012

« Les métiers naissent, se développent, meurent. Ils forment des êtres collectifs aux frontières mouvantes, dans lesquels gravitent et coopèrent des acteurs aux statuts divers : aux côtés des professionnels, interviennent souvent des amateurs, des profanes, des bénévoles. Ce livre fait le choix d’interroger leur présence et leurs activités, car elles aident à comprendre le monde social des professionnels. Il se penche également sur les moments-clés qui marquent l’histoire des groupes professionnels, aussi bien dans les temps incertains de leur émergence, que lorsqu’il s’agit de développer de nouvelles spécialités ou encore de faire face à des changements soudains de leur cadre d’exercice. Il montre aussi que ce n’est pas sans tensions que se négocie le contrôle de l’activité ou de la formation, et que les modalités de régulation des carrières peuvent prendre des formes surprenantes. »

See Also:

Didier Demazière and Charles Gadéa,  Sociologie des groupes professionnels. Acquis récents et nouveaux défis, Paris, La Découverte « Recherches », 2010. Available here.

 

 

 

Book: Professionalization

Valérie Boussard, Didier Demazière, Philip Milbrun (dir.), L’injonction au professionnalisme. Analyses d’une dynamique plurielle, Préface de Claude Dubar, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2010

Cet ouvrage interroge l’autonomie de professionnels lorsque des changements, vécus comme autant d’injonctions au professionnalisme, entrent en collision avec leurs conceptions de leur activité. Il s’agit de rendre compte des dynamiques professionnelles mises en place sur divers registres tels que le statut, la carrière, le cadre juridique, la nature technique de l’activité, la relation avec le public ou la coordination et l’exercice de l’autorité dans le travail. La diversité des métiers étudiés offre une vision très concrète des phénomènes à l’œuvre.

  • Salariés intermédiaires dans de grandes organisations
  • Professions supérieures et modèle de l’autonomie professionnelle
  • Activités structurées par de forts référentiels professionnels