Publication: Consulting Engineers

 Odile Henry, Les guérisseurs de l’économie. Socio-genèse du métier de consultant (1900-1944), Paris, CNRS Éditions, 2012

« Véritables « médecins des affaires », les ingénieurs-conseils évaluent l’état de santé d’entreprises privées comme d’institutions publiques, et proposent des « thérapies » visant à corriger les dysfonctionnements constatés. Mais derrière leur prétention scientifique à l’objectivité, ces diagnostics et remèdes sont autant d’affirmations normatives sur le monde économique. Mis en oeuvre par les dirigeants, ils deviennent même constitutifs des réalités sociales.

À travers une histoire structurale de la profession de consultant et une analyse de l’émergence du management, Odile Henry nous emmène donc au coeur de l’incessant processus de production symbolique et idéologique de l’ordre social.

Placée, dès le début du xxe siècle, au centre de rivalités entre État et domaine civil, imprégnée de saint-simonisme, nourrie des apports conflictuels du taylorisme et de la doctrine administrative, la profession est l’objet d’âpres luttes d’influence. Elle trouve ensuite, dans le régime de Vichy et son nouvel ordre juridique, un « nouvel espace des possibles », éclairant le rôle décisif de l’État dans la constitution de son autorité.

Un grand ouvrage de sociologie historique. »

Book review:

Marc Mousli, « Les guérisseurs de l’économie. Ingénieurs-conseils en quête de pouvoir »Alternatives Économiques, n°319, 2012

 

Book: ICTs and Economic Development

Ashwani Saith and M. Vijayabaskar (eds), ICT and Indian Economic Development. Economy, Work, Regulation, New Delhi, Sage Publications, 2005

“This book evaluates the recent phenomenon of Information technology communication (ICT) development in India, and discusses such questions as: Can the growth be sustained? How far can an ICT revolution go towards modernising India’s economy? What could be the capacity of ICTs to induce rapid social transformation and change? Can India navigate all the pitfalls and hazards and retain its current comparative advantage in the field of ICT?

– Provide a systematic overview of the major developments and trends in the Indian ICT sector;

– Investigates the dynamism of the IT sector and whether it has contributed to wealth creation in any significant measure; and whether Bangalore, in its area of special strength-software-is a dynamic leader or merely a Silicon Valley follower;

– Assess the role of the State and of government policy, especially with regard to the opportunities for shaping the future of this sector;

– Explore the processes of the restructuring of work and employment in the wake of the IT revolution;

– Set the Indian experience in a wider context through a discussion of the Chinese experience, along with a comparative analysis of ICT clusters in the two countries.”